21 abril 2009

Las 11.000 ViERGES

El cuerpo no siempre obedece.
Ni el cuerpo de los hombres,
ni el Pueblo de Dios, que es Su cuerpo mistico.

Apostar tiene sus riesgos; lo mismo si uno se confía en su miembro, o el Otro en el libre albedrio de sus criaturas.
La humanidad y sus miembros no suelen ser tan constantes y fuertes como pregonan.

Es la historia que se contó San Apolinario y la que nos contaron los antiguos decoradores del Templo cristiano.
Las 2 van de principes.
Una historia de virgenes y vergas y baguettes y hostias.

"Les onze mille verges ou Les amours d’un hospodar",
de Guillaume Apollinaire, publicado en Paris, 1906,
y republicado en el espacio por
Eros-thanatos.com. (enlace abajo)



" - Je mets ma fortune et mon amour à vos pieds. Si je vous tenais dans un lit, vingt fois de suite je vous prouverais ma passion. Que les onze mille vierges ou même onze mille verges me châtient si je mens !
- Et comment ! "
...
"...et lui, Mony, lui disait :

- Si je ne fais pas vingt fois l’amour de suite, que les onze mille vierges ou onze mille verges me châtient.

... Il n’avait pas baisé vingt fois de suite, et le jour était arrivé où onze mille verges allaient le châtier... "

"La sentence était brève : le condamné devait recevoir un coup de verge de chaque homme composant l’armée japonaise campée dans cet endroit.

Cette armée comportait onze mille unités.

...
Les onze mille Japonais étaient rangés sur deux rangs, face à face. Chaque homme tenait une baguette flexible.

On déshabilla Mony, puis il dut marcher dans cette route cruelle bordée de bourreaux."

" Les premiers coups le firent seulement tressaillir.

Ils s’abattaient sur une peau satinée et laissaient des marques rouge sombre.

Il supporta stoïquement les mille premiers coups, puis tomba dans son sang le vit dressé.

On le mit alors sur une civière et la lugubre promenade, scandée par les coups secs des baguettes qui tapaient sur une chair enflée et saignante, continua."

" Bientôt son vit ne put plus retenir le jet spermatique et, se redressant à plusieurs fois, cracha son liquide blanchâtre à la face des soldats qui tapèrent plus fort sur cette loque humaine.

" Au deux millième coup, Mony rendit l’âme.Le soleil était radieux. Les chants des oiseaux mandchous rendaient plus gai la matinée pimpante.

La sentence s’exécuta et les derniers soldats frappèrent leur coup de baguette sur une loque informe, sorte de chair à saucisse où l’on ne distinguait plus rien, sauf le visage qui avait été soigneusement respecté et où les yeux vitreux grands ouverts semblaient contempler la majesté divine dans l’au-delà.

Posted by Picasa

Como dice la placa del monumento al Heroe:

"Ci-gît le prince Vibescu
Unique amant des onze mille verges
Mieux vaudrait, passant ! sois-en convaincu
Dépuceler les onze mille vierges"

... y el Principe de la Paz disfruto sus oncemiles de ambos productos.

No recuerdo si regale el librico del amigo Apollinaire o se me perdió en uno de esos naufragios a los que nos exponía el mercado inmobiliario.
A Dios gracias, el Verbo habita en Internés.
Lo pueden encontrar en la hermosa biblioteca de Eros-thanatos.com.
Que gente maja más maja hay en el mundo.

Texte établi par EROS-THANATOS.COM d’après le roman érotique de Guillaume Apollinaire, Les onze mille verges ou Les amours d’un hospodar, publié à Paris en 1906.

Les Onze mille verges
par Guillaume Apollinaire

Y las imagenes, de otros filantropos: Biblical Art on the Web.